FILM DU MATCH

Le Hassania d’Agadir s’est contenté du point du nul samedi après-midi à Tanger. Les soussis  auraient pu revenir  avec une victoire, mais ils ont encaissé un but dans les dernières secondes du match…..une frustration terrible !

C’est l’IRT qui a ouvert le score à la 38e minute par l’inévitable Mehdi Neghmi. Signalons toutefois qu’avant le but de Tanger, l’arbitre a oublié de siffler un penalty en faveur de Badii Aouk.

–       29e minute : Bouftini aurait pu marquer de la tête sur un corner tiré par El Gnaoui.

–       34e minute : Un tir de Daoudi a failli faire mouche.

–       35: Une occasion en or manquée par El Gnaoui

Quand vous ratez des occasions, vous finissez par encaisser…

–       38: but de l’IRT par Naghmi

–       Fin de la première mi-temps : IRT 1-0 HUSA

En seconde mi-temps, le Hassania se montre plus volontaire et plus entreprenant mais les tangérois veillent au grain. Plus le HUSA pousse et plus l’IRT semble prenable.

–       74e minute : Kachani qui a remplacé El Gnaoui rate une occasion exceptionnelle !!

 

Le match s’emballe, ça va de plus en plus vite et de plus en plus fort….c’est la révolte du Hassania.

–       82: Égalisation du HUSA par Kachani.

–       84: Deuxième but du Hassania inscrit de la tête par El Berkaoui sur un centre de Sadiki.

 

On pensait tous que le HUSA allait repartir avec les trois points de la victoire…..Et bien non !

–       L’arbitre accorde 4 minutes de temps additionnel

–       93: coup franc pour l’IRT.Il est très bien tiré, El Houasli repousse le ballon, mais il n’y a aucun joueur du Hassania dans les parages pour dégager la balle….par contre, il y a des tangérois…c’est l’égalisation 2-2 et c’est aussi la fin du match.

L’équipe alignée par Miguel Angel Gamondi :

–       El Houasli Abderrahman

–       Hicham Benlahcen  (Karim El Berkaoui 59’)

–       Camara Fodé

–       Bouftini Soufiane

–       Sadiki Amine

–       Daoudi Jalal

–       Oubila El Mehdi

–       Jabrane Yahya

–       Aouk Badii  (El Khanboubi Abdelâali 86’)

–       Santos Cristiano Marcolino

–       El Gnaoui Youssef  (Kachani Badr 71’)