LE HUSA SANS TERRAIN D’ENTRAÎNEMENT !

Nous savons tous que l’annexe consacré aux entraînements du Hassania ainsi que les terrains de l’Inbiâat sud sont dans un très mauvais état. Les joueurs s’entraînent, vaille que vaille, sur la pelouse de l’annexe et complètent leur programme de préparation par une ou deux séances  sur l’aire de jeu de l’Inbiâat principal. Jusque là, tout le monde s’accommodait de cette situation mais avec les pluies qui arrosent actuellement Agadir, la donne a changé. En effet, si on multiplie les séances d ‘entraînement sur la pelouse principale, on risque d’abimer le gazon. Alors que faire ?

Chers internautes, chers amis

Nous avions ouvert le 13 mars 2013 dans ces mêmes colonnes numériques un débat pour tous et adressés à tous afin de réfléchir ensemble sur l’affluence des spectateurs au stade Al Inbiâat puis, quand le jour viendra, au grand stade d’Agadir.
Je voudrais remercier les internautes car ils ont joué le jeu et ils nous ont fait part de leurs opinions.

COMMÉMORATION DU 53ÈME ANNIVERSAIRE DU SÉISME

Les habitants de la ville d’Agadir commémorent en ce moment le 53e anniversaire du terrible séisme qui a frappé la capitale du Souss en cette nuit du 29 février 1960. À cette occasion la jeune association Izorane n’Agadir a organisé de nombreuses manifestations culturelles et religieuses pour sauvegarder les souvenirs et la mémoire collective des habitants de notre ville.

Match HUSA-DHJ 16j Botola pro. 2012/2013

Comme vous pouvez le constater, notre site a reçu beaucoup de réactions et de nombreuses interrogations sur ce fameux HUSA-DHJ et il est hors de question, pour nous, de passer sous silence, censurer ou faire le tri parmi les messages de nos fidèles supporters. Ce site est un espace de liberté et il le restera. Il a été créer pour les supporters du Hassania et pour tous ceux qui aiment le HUSA au Maroc et à travers le monde.

Le Hassania d’Agadir n’est pas un club de football ordinaire.

Le Hassania d’Agadir n’est pas un club de football ordinaire, il est perçu comme un symbole et une icône dans le Souss. Les gadiris, et les soussis en général, s’identifient à ce club car il fait partie de leur Histoire et leur patrimoine. Ils partagent avec lui les moments de joie mais aussi des moments de douleur et de grande peine comme cette nuit du 29 février 1960 lorsqu’Agadir fut détruite par un terrible séisme.
Pour les soussis expatriés, le Hassania est un formidable lien avec le pays. Ils sont très nombreux, chaque week-end, à chercher le résultat de leur club favori.

test edito

Non publié

Ridiculus. Placerat urna vut, nisi turpis eu nisi lectus, eros magna cras magna placerat arcu, in pellentesque ut tristique lorem, nisi augue parturient turpis elementum pulvinar magna. Integer, quis odio, augue sit, adipiscing quis ut nascetur, adipiscing hac, placerat parturient ut augue nec est, sit cum? A nunc et porttitor! Placerat pulvinar dis, porttitor a ridiculus.