DERNIÈRES NEWS
Accueil » NEWS » ÉQUIPE A » ACTUALITÉS » CAF : QUALIFICATION HISTORIQUE DU HASSANIA

CAF : QUALIFICATION HISTORIQUE DU HASSANIA

Le stade Adrar a connu une journée folle, difficile et historique. Le Hassania devait battre la RSB et espérer un nul ou défaite  d’Otoho d’Oyo. La pression était donc énorme sur l’équipe soussie et son public d’autant plus que le premier quart d’heure était complètement dominé par les berkanais.  Au fil des minutes, le Hassania reprend  ses esprits et retrouve son jeu. Les nouvelles du Congo ne sont pas bonnes. Otoho vient de marquer, il mène par un à zéro devant le Raja. De leur côté, les joueurs du HUSA redoublent d’effort pour tenter d’inscrire un but qui pourrait les libérer. Ils finissent par atteindre leur objectif à la 36e minute. Sur un magnifique centre d’Oubilla, Youssef Al Fahli met une tête exceptionnelle. Le ballon finit sa course au fond des filets berkanais au grand désarroi de Mhamdi qui ne peut que constater les dégâts. Dans les tribunes d’Adrar, c’est le délire et une joie indescriptible des supporters du Hassania qui ont compris que le club de leur cœur est en train d’écrire une nouvelle page de l’Histoire de la gazelle du Souss. La joie est d’autant plus grande que le Raja mène au score du côté d’Owando au cœur de la forêt tropicale congolaise.

Le but historique d’Al Fahli conjugué avec la chute d’Otoho devant le RCA nous ouvrent les portes des quarts de finale de la coupe de la CAF. Les rajaouis ont mis le paquet au Congo et espéraient une déconvenue du HUSA au stade Adrar. Ils seront déçus…très déçus car l’arbitre égyptien sifflera la fin du match sur le score d’un but à zéro pour la Hassania. Oui, on l’a fait ! On y est arrivé ! les rouges joueront les quarts de finale de la coupe de la CAF pour la première fois de l’Histoire du club gadiri.

La joie des joueurs, des staffs, des dirigeants et du public est immense. La gazelle est entrée dans l’Histoire.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*